Comment faire chez des hôtes ou au restaurant ?

Nous nous sommes tous déjà rendus quelque part pour déjeuner ou diner avec cette éternelle question en tête « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir manger ? » ou encore « pourvu qu’ils se rappellent que je suis vegan… ».

On va donc voir comment palier à ce soucis dans le cadre des restaurants puis lors de repas en famille ou d’événements comme les mariages. Pour les restaurants, il faut bien s’avouer que selon les villes, les options vegan (et les vraies, pas celles où tu apprends que le poisson pousse dans un poissonnier…) se font assez rares ou ne sont que végétariennes et tout sauf consistantes si tu veux les rendre vegan. Le mieux, si tu sais à l’avance dans quel établissement tu te rends, est d’appeler quelques jours avant ou quelques heures si vraiment tu le sais au dernier moment et de voir avec les employés et le chef comment vous pouvez faire.

Tous les restaurants possèdent généralement un plat de pâtes, de frites ou de légumes chaud ou froid à leur carte. Si tu expliques poliment que tu ne manges aucun produit animal et que tu demandes s’il est possible de composer une assiette « spéciale », en règle générale ça ne devrait pas poser de soucis. Attention néanmoins au prix. Certains restaurants peuvent te faire payer un prix qui n’est pas justifié sous prétexte que ton assiette est hors-carte donc n’hésite pas à demander une explication et à prouver que ton assiette, aux vues de son contenu, n’a pas à être plus chère qu’un autre plat. Bien-sûr, si jamais tu habites dans une ville avec un restaurant 100% vegan, n’hésite pas à proposer à ton entourage de se rendre là-bas. Ca peut être une excellente occasion de partager un moment convivial et pour eux, de découvrir de nouvelles saveurs et de sortir des clichés habituels sur les vegans et la salade comme unique plat de notre alimentation. Mais s’il devient désormais assez facile de manger vegan dans les restaurants, parfois cela se révèle plus compliqué lorsque nous sommes invités pour un repas en famille ou avec des amis et nous passons facilement pour « le chieur de service » et le pain devient le seul aliment de notre repas. Là encore, si le repas est prévu à l’avance, surtout, n’hésite pas à contacter ton hôte. Au moins, la personne ne pourra pas dire qu’elle ne savait pas et ça sera une source de stress en moins pour toi. Et même si tu ne manges pas le même menu que tous les autres, ça ne veut pas dire que tu ne peux rien manger de gourmand.

Tout le monde a, dans son placard, des pâtes, du riz, des légumes… et cela ne lui prendra pas forcément plus de temps de te préparer une assiette copieuse en même temps que celles des autres convives. Sinon tu peux aussi proposer d’apporter, par exemple, l’entrée ou le dessert afin d’éviter de mauvaises surprises et par la même occasion leur faire découvrir un plat délicieux. Toutes fois, certaines personnes peuvent faire preuve de mauvaises fois et ne rien vouloir te préparer sous prétexte que c’est ton choix ou que « tu peux bien faire une exception ». Dans ce cas-là, premièrement, je te conseille de garder ton calme et de ne rien répondre à ce genre de provocation futile. Secondement , pas de soucis, si ton hôte ne veut rien savoir, tu peux très bien te préparer ta propre assiette et donc te cuisiner un petit plat avant de venir qui lui fera revoir ses arguments et toi te régaler tout en respectant tes convictions. Si tu n’as pas d’idée de plats rapides et gourmands à faire, pas de soucis, nous publierons prochainement une petite liste qui pourra, nous l’espérons, t’aider dans ce genre de situation. Mais si là encore, on peut facilement s’organiser pour ce genre d’occasion, les événements plus officiels tels que les mariages peuvent se révéler être un véritable casse-tête et même parfois une source de conflit. Nous te conseillons, dès que tu reçois ton carton d’invitation, d’appeler les futurs marié(e)s afin qu’eux puisse voir ça avec le traiteur.

C’est une grande organisation et ce n’est pas quelques jours avant le mariage que ça sera le plus facile pour négocier un menu vegan. Si le traiteur accepte de te préparer une assiette vegan alors ça sera super, mais surtout parles-en de temps en temps avec les marié(e)s avant le jour-j car c’est le genre de détail qui passe rapidement à la trappe avec toutes les préparations et un mariage le ventre vide est un triste mariage. Mais il n’est pas exclu que le traiteur ne propose rien de vegan et ne veuille rien préparer non plus. Alors encore une fois, la meilleure des choses à faire est de communiquer avec le couple, il y a sûrement des solutions et peut-être que te préparer toi-même ton menu sera celle qui sera la plus simple ou sinon pourquoi pas essayer de se renseigner autour de ta ville si un traiteur fait une option vegan que tu pourrais commander pour le mariage.

Voilà, nous espérons que cet article te sera utile dans le futur et qu’il te sera moins compliqué de manger en extérieur et de partager des moments conviviaux avec tes amis ou ta famille tout en restant en accord avec tes convictions ! Mais surtout, n’oublie pas que la communication est un facteur très important dans ce genre de situation.

— Elsa AIRAULT

Comment faire chez des hôtes ou au restaurant ?

Nous nous sommes tous déjà rendus quelque part pour déjeuner ou diner avec cette éternelle question en tête « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir manger ? » ou encore « pourvu qu’ils se rappellent que je suis vegan… ».

Nous allons donc voir comment palier à ce soucis dans le cadre des restaurants puis lors de repas en famille ou d’événements comme les mariages. Pour les restaurants, il faut bien s’avouer que selon les villes, les options vegan (et les vraies, pas celles où tu apprends que le poisson pousse dans un poissonnier…) se font assez rares ou ne sont que végétariennes et tout sauf consistantes si tu veux les rendre vegan. Le mieux, si tu sais à l’avance dans quel établissement tu te rends, est d’appeler quelques jours avant ou quelques heures si vraiment tu le sais au dernier moment et de voir avec les employés et le chef comment vous pouvez faire.

Tous les restaurants possèdent généralement un plat de pâtes, de frites ou de légumes chaud ou froid à leur carte. Si tu expliques poliment que tu ne manges aucun produit animal et que tu demandes s’il est possible de composer une assiette « spéciale », en règle générale ça ne devrait pas poser de soucis. Attention néanmoins au prix. Certains restaurants peuvent te faire payer un prix qui n’est pas justifié sous prétexte que ton assiette est hors-carte donc n’hésite pas à demander une explication et à prouver que ton assiette, aux vues de son contenu, n’a pas à être plus chère qu’un autre plat. Bien-sûr, si jamais tu habites dans une ville avec un restaurant 100% vegan, n’hésite pas à proposer à ton entourage de se rendre là-bas. Ca peut être une excellente occasion de partager un moment convivial et pour eux, de découvrir de nouvelles saveurs et de sortir des clichés habituels sur les vegans et la salade comme unique plat de notre alimentation.

S’il devient désormais assez facile de manger vegan dans les restaurants, parfois cela se révèle plus compliqué lorsque nous sommes invités pour un repas en famille ou avec des amis et nous passons facilement pour « le chieur de service » et le pain devient le seul aliment de notre repas. Là encore, si le repas est prévu à l’avance, surtout, n’hésite pas à contacter ton hôte. Au moins, la personne ne pourra pas dire qu’elle ne savait pas et ça sera une source de stress en moins pour toi. Et même si tu ne manges pas le même menu que tous les autres, ça ne veut pas dire que tu ne peux rien manger de gourmand.

Tout le monde a, dans son placard, des pâtes, du riz, des légumes… et cela ne lui prendra pas forcément plus de temps de te préparer une assiette copieuse en même temps que celles des autres convives. Sinon tu peux aussi proposer d’apporter, par exemple, l’entrée ou le dessert afin d’éviter de mauvaises surprises et par la même occasion leur faire découvrir un plat délicieux. Toutes fois, certaines personnes peuvent faire preuve de mauvaises fois et ne rien vouloir te préparer sous prétexte que c’est ton choix ou que « tu peux bien faire une exception ». Dans ce cas-là, premièrement, je te conseille de garder ton calme et de ne rien répondre à ce genre de provocation futile. Secondement , pas de soucis, si ton hôte ne veut rien savoir, tu peux très bien te préparer ta propre assiette et donc te cuisiner un petit plat avant de venir qui lui fera revoir ses arguments et toi te régaler tout en respectant tes convictions. Si tu n’as pas d’idée de plats rapides et gourmands à faire, pas de soucis, nous publierons prochainement une petite liste qui pourra, nous l’espérons, t’aider dans ce genre de situation. Mais si là encore, on peut facilement s’organiser pour ce genre d’occasion, les événements plus officiels tels que les mariages peuvent se révéler être un véritable casse-tête et même parfois une source de conflit.

Nous te conseillons, dès que tu reçois ton carton d’invitation, d’appeler les futurs marié(e)s afin qu’eux puisse voir ça avec le traiteur. C’est une grande organisation et ce n’est pas quelques jours avant le mariage que ça sera le plus facile pour négocier un menu vegan. Si le traiteur accepte de te préparer une assiette vegan alors ça sera super, mais surtout parles-en de temps en temps avec les marié(e)s avant le jour-j car c’est le genre de détail qui passe rapidement à la trappe avec toutes les préparations et un mariage le ventre vide est un triste mariage. Mais il n’est pas exclu que le traiteur ne propose rien de vegan et ne veuille rien préparer non plus. Alors encore une fois, la meilleure des choses à faire est de communiquer avec le couple, il y a sûrement des solutions et peut-être que te préparer toi-même ton menu sera celle qui sera la plus simple ou sinon pourquoi pas essayer de se renseigner autour de ta ville si un traiteur fait une option vegan que tu pourrais commander pour le mariage.

Voilà, nous espérons que cet article te sera utile dans le futur et qu’il te sera moins compliqué de manger en extérieur et de partager des moments conviviaux avec tes amis ou ta famille tout en restant en accord avec tes convictions ! Mais surtout, n’oublie pas que la communication est un facteur très important dans ce genre de situation.

— Elsa AIRAULT

2018-07-28T17:59:23+00:00